Ecole de SHIATSU DO

L'école de Shiatsu Do créée en 1997 par Jacques LAURENT, propose un cursus de formation destiné à tous  que l’on souhaite découvrir l’aspect relaxant et préventif du Shiatsu ou que l’on souhaite se préparer au titre professionnel "spécialiste en shiatsu".
L' école est accréditée par le Syndicat Professionnel de Shiatsu pour la préparation du titre professionnel.

Au sein de l’école Shiatsu DO on insiste sur l’aspect Voie de cette technique, l’aspect développement personnel devant rester au coeur de l’enseignement.


Les cours sont dispensés par Jacques Laurent.

  • Membre enseignant praticien de shiatsu.
  • Formé au shiatsu par Nathalie ALVAREZ (style Kagotani) .
  • Suit la formation « Le corps conscient » de J. Louis ABRASSART .
  • Travaille en collaboration avec Guy CHATILIEZ acuponcteur traditionnel et Dominique ROUSIER médecin acuponcteur.
  • Fondateur de l'école de shiatsu-do en 1994
  • Certifié Praticien FFST en 1997 et administrateur de la FFST pendant plusieurs années.
  • Formateur en shiatsu au CERF-TP,  à Wellness, à l’IFSI Avicenne à EIEM Elysée Marbeuf
  • Enseignant de shiatsu à la Maison Populaire de Montreuil depuis 1991.
  • Secrétaire Général du Syndicat Professionnel de Shiatsu
L'école est située au 173 rue du Faubourg Saint Antoine 75011 Paris.

« Pour moi, il y a trois choses précieuses auxquelles je suis attaché et que je tiens en haute estime : la première est la charité ; la seconde est la générosité ; la troisième est l’humilité. »

                                                           Tao Te King  chap 67

LE TITRE SPECIALISTE EN SHIATSU:

DOCUMENT ECOLE DE SHIATSU DO

 

Les obligations du centre de formation vis-à-vis des élèves

 

Le centre de formation s’engage à fournir une formation de qualité aux élèves. Il doit :

 

 faire suivre aux élèves un cursus de formation répondant aux obligations de la certification sur une durée de 3 ans minimum.

 suivre et valider le cursus de chaque élève par l’intermédiaire d’un document pédagogique interne au centre de formation; suivre la présence de chaque élève et vérifier la qualité de son travail ;

 faire passer les attestations de 1ère et 2e années aux élèves ;

 faire passer l’examen en vue de l’obtention du titre professionnel de Shiatsu à l’issue de la

formation ;

 conseiller les futurs professionnels en Shiatsu afin de les aider dans leur insertion professionnelle.

Module d’anatomie / physiologie

 

Cours avec un professeur adhérent agréé :

Les candidats suivent les cours dans le cadre de leur centre de formation ou en dehors de celui-ci, exclusivement avec des enseignants d’anatomie/physiologie qualifiés : médecins,

kinésithérapeutes, ostéopathes, étiopathes. (A titre indicatif, 60 heures).

c) Les cours par correspondance :

Dans le cas où les élèves ne suivent pas le cours interne ils devront obligatoirement être titulaires de l’attestation délivrée par l’organisme agréé par le SPS pour délivrer des cours par correspondance.

Obligation de recevoir au moins 6 séances de Shiatsu

 L’obligation pour chaque étudiant de recevoir au moins six séances de Shiatsu par trois praticiens différents, « Spécialistes en Shiatsu » membres du SPS, pendant leur cursus. Des dérogations pourront être accordées pour les régions ou des « Spécialistes en Shiatsu » membres du SPS ne seraient pas présents en nombre suffisant.

 10 études de cas

 Dix études de cas doivent être rédigées par l’élève. Une étude de cas signifie recevoir une personne au minimum trois fois, afin que l’élève puisse suivre l’évolution dans le temps de sa pratique.

Rédaction d’un rapport professionnel

 L’étudiant devra rédiger un rapport professionnel. Ce rapport correspondra à un journal élaboré et structuré qui fera état de son parcours. Il pourra faire part de son vécu sur les différents plans (physique, émotionnel, mental, psychologique...) concernant ses trois ou quatre années de formation.

Il abordera les aspects pratiques et théoriques ayant trait à son enseignement, mais également son rapport à l’autre, par exemple lors de ses études de cas. Il pourra également, en conclusion de son écrit, faire des propositions sur des apports qui pourraient enrichir et être aidants pour la formation du futur spécialiste en Shiatsu.

Il sera recommandé à l’élève de noter sur un journal d’itinérance personnel (sorte de journal

brouillon intime) son vécu en tant qu’apprenant, sur les différents aspects de son apprentissage. C’est grâce à ce journal d’itinérance qu’il pourra, par la suite, rédiger son journal élaboré, c’est-à-dire son rapport professionnel.

 Caractéristiques du rapport professionnel :

 35 à 50 pages, marges minima de 2 cm en hauteur et en largeur ;

 caractères lisibles (corps 12) type Arial, Geneva ou Helvetica, interlignage de 1,5 ligne ;

 impression recto seul avec numérotation des pages en bas de page ;

 reliure en spirale ;

 sommaire en début d’ouvrage, sources bibliographiques en fin d’ouvrage ;

 la page de couverture du rapport professionnel devra annoncer :

1. le titre

2. le nom de son auteur

3. le nom du centre de formation

EXAMEN PROFESSIONNEL

 L'école s’engage à faire passer un examen final conforme au dossier déposé à la Commission nationale de certification professionnelle (CNCP).

Pour se présenter à l’examen professionnel, l’étudiant devra avoir poursuivi avec assiduité tout le cursus de formation de son centre de formation, et avoir validé les examens intermédiaires organisés par celui-ci.

Il devra produire un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois mois (bulletin n° 3).

Les compétences comportementales et les compétences techniques sont évaluées par deux épreuves :

- épreuve pratique et soutenance du rapport professionnel

A l’issue des épreuves, le centre de formation fournira à la Commission Pédagogique la liste des élèves ayant réussi l’examen final.

En retour, la Commission Pédagogique fournira le titre professionnel de « Spécialiste en Shiatsu » pour chacun des élèves ayant réussi. Les titres seront envoyés au centre de formation.